Capillairement parlant je m’en sors plutôt bien : Routine et péripéties capillaire.

Oui j’avoue, je me jette un peu des fleurs dans le titre, mais après avoir suivi mes péripéties capillaire pour celles qui ne me connaissent pas, vous comprendrez pourquoi. Je suis une accro au changement, et si je puis dire, je suis passée par toutes les couleurs de cheveux possible. Tout sauf le noir, non je n’ai pas pris ce risque, d’une parce que sur moi je sais déjà que ce serait très moche, et de deux, je n’ai pas envie de passer 5 ans à rattraper le bordel.

Ah si, j'ai frôlé le noir y'a 3 ans !

Ah si, j’ai frôlé le noir y’a 3 ans !

Naturellement ma couleur de cheveux est blond moyen. Vers l’âge de 14 ans, ( avec du recul je me dis que j’ai commencé beaucoup trop tôt ) j’ai voulu « illuminer » ma couleur. Les couleurs naturelles sont souvent assez ternes, j’ai donc commencé par de fines mèches blondes. À l’époque j’avais les cheveux jusqu’aux reins et j’arborais donc une magnifique chevelure méchée.

179160_3438220636156_653324730_n

Plus de photo de cette époque, mais j’avais exactement cette couleur. Photo datant de 2012 !

Cependant n’étant toujours pas satisfaite, l’année d’après je me suis teinte en brune, la couleur m’allant super bien et me sentant beaucoup mieux je suis resté dans cette teinte pendant 4 ans, à raison d’une coloration tous les mois et demi.

386453_2489703563822_287670499_nÀ 18 ans j’ai souhaité redevenir blonde, j’ai donc enchaîné les balayages progressifs durant 6 bons mois.

537339_3824931383683_1635137599_nPuis je me suis teinte en rousse pendant une année, puis j’ai fais un ombre blond pendant 2 mois, puis retour au roux.

538456_4229388814866_147186151_nIl y a deux mois j’ai eu envie de changement encore une fois et je me suis teinte en rouge, depuis je ne change plus.

1512698_10201392512476658_218786159_nVous vous doutez donc qu’avec tout mes changements, mes cheveux ont bien besoin d’être chouchouté, alors voici comment je procède pour éviter de devenir chauve :

J’hydrate :

Lorsque je prévois de laver mes cheveux le lendemain et que je sais que je serai libre le matin, je laisse poser toute la nuit un masque à base d’huile d’olive + jaune d’oeuf. Lorsque j’en ai j’y ajoute un peu de miel. Je met du cellophane histoire de ne pas tâcher les oreillers mais aussi parce que l’effet chauffant va aider la solution à pénétrer dans le cheveux.

Je me sens comme ça avec mon cellophane sur la tête.

Je me sens comme ça avec mon cellophane sur la tête.

Résultat : Mes cheveux sont nourris en profondeur, brillant et les bouts cassés moins apparents. J’applique ce masque sur les longueurs et pointes uniquement. Je n’applique jamais d’huile d’olive en racine pour ne pas dérégler la sécrétion de sébum, ce qui entrainerai une hyper sécrétion de sébum, et à vous les cheveux gras all the day.

Scuz' moi, t'es quand même chouette en acteur.

Scuz’ moi, t’es quand même chouette en acteur.

Lorsque je ne fais pas ce masque : Après chaque shampoing & après shampoing j’applique un masque capillaire spécialement conçus pour les cheveux secs, uniquement en longueur et pointes. – Le masque le petit marseillais au beurre de karité et miel. Il est assez efficace. J’essore mes cheveux avant application ( l’eau fait glisser le masque !), et je laisse poser le temps de faire autre chose. Rasage, épilation, brossage de dents, ou autre …

cheveux-marseillaisJe lave :

Oui évidemment je ma lave les cheveux, mais avec quoi ?

Ayant les cheveux de types – racines grasses pointes sèches, j’utilise des shampoing spécialement conçus pour cheveux gras, que j’applique en racine uniquement. Au rinçage le produit descend le long des longueurs et les nettoie donc inutile d’agresser les cheveux déjà abîmés, l’application en racine est largement suffisante.

J’utilisais le shampoing au citron de chez Desert essence qui était très bien et qui me permettait de tenir 3 jours sans shampoing. Le problème c’est qu’il faut le commander et que je n’avais prévu aucun stock lorsque je l’ai terminé, je lui ai donc trouvé un remplaçant vite fait, le palmolive fraicheur & volume aux agrumes. Il fait bien son job ! Je ne suis pas une fille sale rassurez-vous, laver les cheveux régulièrement abîme et donc je le fais le moins souvent possible.

1581-1900-thickboxLorsque je suis pressée, que j’ai les racines grasses mais que je n’ai pas le temps de les laver, c’est mon shampoing sec qui prend la relève et qui me permet de gagner une journée de plus. J’utilise habituellement le Batiste – Brit, et le timoteï lorsque que le Batiste n’est plus en stock, ce qui arrive trèèèès souvent.

Après le shampoing et avant le masque j’utilise un après shampoing spécialement conçus pour les cheveux colorés. Il est censé prolonger la couleur et protéger. En ce moment j’utilise le garnier.

apres-shampoing-ultra-doux-de-garnier-henne-et-vinaigre-de-mure-200-mlSéchage :

Ayant les racines qui graissent assez rapidement, je suis obligé de sécher mes cheveux. Je sais que l’on entend souvent que pour les cheveux gras il ne faut jamais sécher mais cette affirmation est fausse. En effet, l’eau qui va stagner sur vos racines va faire graisser vos cheveux plus rapidement, alors on sèche après shampoing. MAIS, à faible puissance et avec la chaleur au minimum. Ayant peu de volume je sèche tête en bas en décollant les racines avec les doigts. En aucun cas je ne frictionne que ce soit au séchage à la serviette, durant le shampoing ou au coiffage. Histoire de sécrétion de sébum encore et toujours.

DSCF1790Avant séchage généralement j’applique mon protecteur de chaleur de chez GHD, ou un lait réparateur avocat & Olive de la marque Activilong.

DSCF1791Je veille à ce que mes cheveux soient bien secs partout puisque généralement je procède ensuite au lissage. J’utilise mon GHD Gold Max et ça me prend une dizaine de minutes. Ce lisseur est top, et grâce à ses plaques larges le gain de temps est phénoménal. Je le conseille aux cheveux longs et épais. Moi ils sont fins mais j’ai de la masse.

DSCF1820Je sépare mes cheveux en plusieurs parties et je lisse mèches par mèches. Je passe les plaques deux fois MAXIMUM sur une mèche. Dans le lissage ça n’est pas la chaleur qui abîme, mais le passage des plaques qui tire sur le cheveu et qui donc, les fragilisent. D’où l’effet « carton » que peut donner un lisseur de qualité pourrav’ après 5-6 passages ! Bon y’a la qualité des plaques qui joue aussi. Si vous cherchez un bon lisseur regardez chez GHD ou Remington .. Le remington peal étant une bonne alternative au GHD.

DSCF1819On regarde les cheveux, pas le bordel derrière, merci bien. 🙂

Pour terminer il m’arrive d’appliquer un peu de laque pour prolonger mon lissage, qui avec mon GHD dure jusqu’au shampoing, soit 3 jours. Pour celles qui se le demandent, les explications sont plus longues que la pratique, je ne passe pas une heure sur mes cheveux rassurez-vous.

Enfin je coupe mes pointes tous les 2-3 mois.

Pour une accro à la coloration chimique, je trouve que je m’en sors plutôt bien, avec des produits qui ne coûtent pas un bras, un pied, une jambe et un tronc.

Quels produits utilises-tu pour dompter ta tignasse ?

Bisous

3 réflexions sur “Capillairement parlant je m’en sors plutôt bien : Routine et péripéties capillaire.

Postes tes avis et questions ici.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s